A propos2018-11-22T17:24:08+00:00

L’IMAGE, UN CHEMIN D’EVEIL QUI CONDUIT A SA PLEINE PRESENCE AU MONDE

Véronique en quelques mots…

« Ses interventions libèrent, alignent et révèlent le meilleur de chacun. Véronique transforme le statique en dynamique, l’image en présence. »

Curieuse de nature, j’ai, au fur et à mesure de mon parcours professionnel et personnel, découvert que dans la profondeur des expériences que nous vivons se trouve l’impermanence d’une opportunité. Celle d’évoluer.

L’invitation ici est – en voyageant au coeur de vos ressources les plus précieuses (votre talent unique) – de dépasser ses schémas répétitifs, ses conditionnements, ses peurs pour venir guérir de ses blessures les plus présentes. Se trouve sur ce chemin le socle d’une véritable possibilité d’évoluer individuellement et collectivement. En opérant ces passages subtiles d’élévation du savoir à la connaissance, de l’enseignement à la pratique et à l’expérimentation, du jugement au non jugement, de l’entêtement au détachement, du pilotage automatique à la pleine conscience, de la peur du regard de l’autre à la sérénité et la paix, vous opérez des changements radicaux dans vos propres manières de « lire » le monde et de donner du sens aux événements qui vous touchent. Vous vous offrez, en quelque sorte, la chance de vous libérer de vos croyances et comportements  limitants pour vous ouvrir à une vision totalement différente de ce qui représente finalement pour vous « l’essence » de votre vie. Vous quittez progressivement le désir de « paraître » (avoir, faire) pour aller vers de nouvelles dimensions plus authentiques en vous rapprochant de votre « Etre » profond.

C’est ici le travail que je propose aujourd’hui au sein du Cabinet. A partir de ce que vous venez résoudre : votre relation à votre image, à vos manières de communiquer, les douleurs de vos corps physique ou émotionnel, à votre relation à l’argent, votre projet etc. nous partons ensemble à la découverte de votre propre relation à vous-même. S’éveille alors une nouvelle manière de voir votre place et d’être dans cette relation à vous-même et au monde. En explorant votre talent unique, nous (re)découvrons vos vrais désirs et votre nature profonde et authentique.

« Ce que vous auriez toujours rêvé d’être sans jamais oser jusqu’à maintenant le dire ou l’exprimer » !

Nous travaillons à partir de toutes les dimensions qui composent un être humain, comme, par exemple, les manières d’identifier, de faire vivre et de prendre soin de ses émotions, notamment face à l’adversité. Grâce aux outils du coaching, de la PNL, de la méditation de pleine conscience, ainsi que de techniques de libération du stress et des émotions, l’intention de mon travail est de vous ouvrir à une libération progressive par une vision nouvelle de votre vie intégrant plus de conscience, une déconnexion à votre spiritualité dans votre vie (le sens que vous lui donnez) et un sens totalement revisité de votre relation au monde et de votre manière d’y être présent(e).

Docteur en Sociologie des représentations sociales, ex conseillère politique spécialiste de l’image publique, j’ai progressivement abandonné l’ancien pour m’ouvrir moi-même à ce qui faisait sens dans la vie. Coach professionnel et Maître praticien en PNL, j’accompagne depuis 10 ans en Cabinet toutes personnes qui désirent aller vers une nouvelle connaissance d’elles-mêmes tout en résolvant des problématiques concrètes liées à leurs vies professionnelles ou personnelles. Tout est lié.

« Coach douée d’une analyse fine et capable de vous amener là où vous ne penseriez jamais aller ! »

« Une femme remarquable, passionnante et passionnée »

« … Son sens de l’analyse lui permet d’avoir une vision globale de la stratégie de communication à construire puis à déployer »

« Sa capacité à maîtriser le niveau stratégique tout en alliant l’opérationnel en fait une pièce maîtresse de toute entreprise d’évolution ou de changement »

Quelques repères

Statut professionnel : Présidente de Talents Inside Group avec ses 2 entités : Talents Inside, Cabinet de Coaching & Talents Inside, l’Agence de communication

Diplômes : Doctorat de SociologieMaster CoachPraticien en PNL –  Maitre praticien en PNL

Formations certifiantes : Praticien Mindfulness

Formations qualifiantes : Relaxologue de pleine conscience (Paris – en cours)

Autres formations : MBSR-MBTC (Lyon)

Le programme MBSR est basé sur la pratique de la Pleine Conscience (Mindfulness). Ce programme laïque a fait l’objet de nombreuses recherches et ses résultats sur la réduction du stress, l’anxiété, la douleur.. .ont été prouvés scientifiquement. Le programme MBCT ( thérapie cognitive basée sur la Mindfulness) pour la prévention de la rechute dépressive découle du programme MBSR.

Modalités d’accompagnement :

  • Les séances de coaching et de développement personnel ou professionnel se tiennent au Cabinet à Lyon ou par skype selon les situations géographiques.
  • Des rencontres peuvent être organisées sur Paris à la demande.
  • Un cycle d’accompagnement se déroule, en fonction de la demande – sur 6 – 12 séances ou 18 séances
  • Un premier rendez-vous (téléphonique, skype ou en Cabinet) est offert à toute nouvelle personne souhaitant s’engager dans un travail personnel avec moi.

Pour toutes les demandes en communication (professionnaliser sa communication, lancer son activité, développer ses outils et sa stratégie), je vous remercie de prendre contact directement auprès de l’Agence de communication en cliquant sur ce lien.

 

MIEUX COMPRENDRE MON « EX » PRATIQUE D’ACCOMPAGNATRICE DE LEADERS

Véronique Jacquemoud

Interview de 2012

Je suis experte auprès d’élus et de leaders ambitieux, authentiques et inspirants

« J’accompagne des leaders depuis 20 ans avec la profonde certitude qu’un monde meilleur pour tous est non seulement possible mais accessible ».

Pour répondre à cette question, il est sans doute préférable que je partage avec vous un moment clé, et l’histoire qui en a découlé, pour comprendre ce qui m’a amené là où j’en suis maintenant. C’est-à-dire ce qui m’a amené à devenir « imbattable » en matière de maîtrise de l’image identitaire publique afin d’aider les responsables politiques – et au delà d’eux, tous ceux qui jouent un rôle majeur dans le développement de notre société – à gagner grâce à leur authenticité.

Au cours de mon parcours, j’ai observé des centaines de leaders, responsables politiques, économiques, associatifs, syndicaux etc. Et j’ai perçu que lorsque tu te déconnectes de ton intégrité ou de ton authenticité, tu te déconnectes de ta vérité et de ta lucidité (conscience). Tu te construis bien souvent un costume de « victime » de tes propres mensonges. C’est ainsi que tu débarques sans t’en rendre compte dans le cercle infernal de tes peurs les plus grandes… qui viennent alors guider ta vie, orienter tes décisions, et souvent, te déchirer entre ce que tu voudrais vraiment au fond de toi… et ce que tu décides finalement d’accepter. Tu te mets alors sur le pilote automatique… et tu cesses de te poser des questions.

Tu commence à te fermer, perdre contact avec tes ressentis, et tu cherches alors à te protéger des autres… et finalement, tu te mets à les rejeter : jalousie, jugement de l’autre, conflits, colère, peur d’être trahi, peur d’être rejeté toi-même… Car tu cherches à l’extérieur les raisons de ton malaise. Alors qu’il se trouve à l’intérieur.

Quand on est engagé dans l’action publique, cela fait encore plus de dégâts car des millions de gens sont concernés.

La décrédibilisation des responsables politiques et économiques n’est pas une fatalité

Face à cela, j’ai toujours eu un sentiment « d’urgence » et la conviction profonde que l’on pouvait faire quelque chose. Que la décrédibilisation des responsables politiques et économiques n’était pas une fatalité. J’ai toujours pensé que pour lutter contre les extrémismes et les dérives les plus dangereuses pour l’humanité, chacun devait commencer par se reconnecter avec soi-même. Stopper le pilote automatique – Comprendre que c’est en soi et non à l’extérieur que l’on trouve les solutions. J’ai toujours su que quelque chose était possible pour sortir de ces fausses idées. Et en même temps, j’ai toujours eu peur de dire ce que je voyais du monde dans lequel je suis née.

1994, Je viens d’être admise à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Marseille. J’y ai présenté un projet d’étude sur le rôle de l’image dans la construction sociale de la réalité. Je m’engage alors dans une Recherche universitaire sur les processus de construction de l’image, ses enjeux, son territoire, son identité. Je cherche à comprendre 2 choses : Comment se construit l’image publique ET comment les outils de la communication peuvent, ou pas, modifier cette image qui, sans aucun doute, influencer l’opinion publique (image que l’on a d’une ville, d’une région, d’une personnalité publique).

Je m’aperçois que l’image est performative. Autrement dit, qu’elle a un impact dans la réalité.

Je prendrais conscience du sens de cette vision des années plus tard seulement. Pourquoi étais-je tant interpellée par le poids que l’image publique était entrain de prendre dans la construction de l’opinion publique ? Pourquoi avais-je ce sentiment que la place que la société allait donner à l’image publique allait venir bouleverser les règles de fonctionnement connues du politique dans son ensemble et le sens des décisions politiques en termes d’action ? Autrement dit les postulats de base de la démocratie allaient être bousculés.

L’évolution de la place de l’image publique allait changer le rapport des citoyens aux responsables politiques.

L’évolution de la place de l’image publique allait changer le rapport des citoyens aux responsables politiques, changer la manière dont leur perception de la réalité se construisait, et, in fine, changer les cheminements conduisant aux décisions (actions politiques et vote).

Elle allait, par la même occasion, changer le rapport du politique à la communication et aux médias. En fait, tout était en train de changer ! Ma perception des médias me faisaient dire qu’ils étaient eux-mêmes en train de radicalement bouger. Et de perdre, pour la plupart, une certaine forme d’éthique. Un savoir-être journalistique en même temps qu’un savoir-faire étaient en train de disparaître. L’image publique devenait un acteur à part entière dans la structuration des représentations de l’opinion, qui avaient un impact direct dans les décisions et les comportements. La démocratie était ainsi, à mon sens en face d’un véritable challenge d’évolution ! Le politique commençait à se battre à coup d’image, autant, si ce n’est plus que d’idées ou d’idéaux démocratiques. J’avais envie de comprendre comment je pouvais accompagner cette évolution ?

1997, Le Front National est de plus en plus puissant du côté de Marseille et la région PACA. Et j’entends dire dans mon entourage – sans exception : « Ha oui, mais ils sont très forts en communication, eux ! ».

Ce jour là, j’ai décidé de dédier la suite de ma vie professionnelle aux personnes d’influence qui cherchent à rester eux-mêmes tout en accomplissant leur mission de vie dans le respect et la défense de la diversité et l’acceptation de l’autre. Ce travail je le dédie aux gens. Nous autres simples citoyens de ce monde.

J’ai la chance de travailler pour des personnalités politiques et économiques de très grande qualité humaine, qui sont, pour la majorité, des visionnaires portés par une forte volonté de contribuer à la réalisation de leurs projets. En décidant de consacrer leur vie à développer leur vision d’un monde meilleur pour tous, ils sont devenus de vrais « chefs », des leaders charismatiques. Je ressens beaucoup de respect pour toutes celles et ceux qui s’engagent dans la défense de leurs visions de la vie.

Toutefois, notre époque est marquée par de forts mouvements qui accélèrent le changement. Les repères sont ébranlés et, pour les personnalités publiques, leur image devient de plus en plus impactante dans leur réalité professionnelle mais aussi personnelle. Elle peut les abîmer… parfois, les condamner. L’image, ou la « réputation » devient un « prix à payer » pour celles et ceux qui ont le courage de consacrer leur vie à leurs missions ou à la mise en œuvre de leur vision du monde. C’est quand elle est injustement atteinte que j’offre le meilleur de ma vision et de mes interventions.

Notre société du « zapping et de l’image » conduit tous les « chefs » (responsables politiques et économiques) à s’exposer aux risques de plus en plus annihilant de « l’image publique » et aux « jugements » parfois féroces, d’une opinion publique et médiatique également en pleine mutation. J’ai fait le choix de maîtriser les processus de construction de ces images pour permettre à ceux qui font des choses de continuer en les aider à apprendre à vivre avec et à faire de leur image publique leur meilleure alliée.

Voici tout de même les différents profils de clients avec lesquels j’ai travaillé :

  • Maires
  • Présidents de Conseil Régional, conseillers régionaux et généraux
  • Directeurs généraux de Société d’Économie Mixte
  • Directeurs d’hôpitaux et de cliniques
  • Directeurs de Cabinets, Directeurs administratifs
  • Députés
  • Présidents de Chambres consulaires
  • Candidats (Présidentielle, Européennes, Régionales, Municipales, Chambre consulaire,…)

Et aujourd’hui, j’interviens également pour des Conférenciers professionnels “nouvelle génération” ainsi que, parfois, pour des indépendants de talent et de coeur (professions libérales, thérapeutes, coachs).

En fait, je suis Docteur en Sociologie avant d’être experte en communication politique et Conseillère politique. J’ai choisi de me former au coaching professionnel et à la PNL pour compléter et renforcer mes propres capacités d’accompagnement des élus et des leaders. J’ai suivi une formation d’une année à l’Ecole Internationale de Coaching de Genève (Paris) et je suis devenue Maître praticien en Programmation Neuro Linguistique (PNL) au Canada.

Grâce à cela, je peux travailler avec eux leur résistance et leur solidité face aux « crises » et influences divers et variées. En réduisant le sentiment de « déchirement » que rencontre forcément un élu – entre ses convictions, sa vision ou son intention et le redoutable « jeu » du pouvoir, les règles des Partis ou encore les conditions financières – on arrive à révéler leurs véritables puissances et leurs capacités à gagner.

Ensemble, nous arrivons à garantir la qualité de leurs communications ainsi que la cohérence de leurs actions. Et ce, en se rapprochant toujours un peu plus de leur authenticité.

Un challenge me direz-vous ! C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de devenir l’experte des processus de construction des images identitaires publiques. A ne pas confondre avec « l’image publique» résultante des techniques du marketing et de la publicité !

Je suis l’antithèse du « conseiller en communication politique » ou du « faiseur d’image médiatique ».

En ce sens, je suis l’antithèse du « conseiller en communication politique » ou du « faiseur d’image médiatique » que l’on connaît actuellement. Les pratiques majoritairement utilisées aujourd’hui sont, à mon sens, le signe annonciateur d’une sécheresse d’idées nouvelles dans le métier des communicants et d’un tournant qui n’a sans doute pas encore été pris.

Grâce à mon regard sur la société mais également grâce à mon histoire personnelle et professionnelle, je travaille SEULEMENT avec des hommes et des femmes qui font de la politique dans le sens noble du terme ET avec des leaders inspirants. En d’autres mots, je ne conseille pas les élus dans d’autres champs, ni les individus en coaching de vie traditionnelle, et je ne coach pas tout un chacun. Exception faite de certains artistes ou indépendants créatifs innovants ! Mais généralement je réfère ces différents professionnels à d’autres confrères coachs. Ce qui signifie que je suis très focalisée sur tout, absolument tout ce qui fonctionne pour la communication de personnalités publiques. Parce que mon focus est si étroit, ce que vous obtenez avec moi est une expertise « non diluée » sur les meilleures pratiques en matière de stratégie et de communication. Je considère, sans fausse modestie, être devenue une experte sur ce genre de « truc » et c’est pourquoi mes clients ont d’excellents résultats (et j’y ajoute une bonne dose de compassion, d’humour et d’encouragement. Ce qui aide TOUJOURS ! ). Toutefois, seuls ceux qui sont des athlètes y arrivent. Car il faut avoir une certaine discipline, de l’endurance et ne pas laisser tomber en chemin. Car c’est un chemin de vie que j’accompagne. Je ne suis pas une magicienne et les progrès que nous faisons ensemble dépendent de moi en partie, mais surtout d’eux. Je respecte toujours l’écologie de mes clients. Donc j’avance aussi à leur rythme. Je suis une femme patiente et je les regarde avec beaucoup de bienveillance. Parfois, le chemin peut paraître long, mais je travaille sur du durable.

Mes programmes s’adressent à des visionnaires, humanistes, dont le souci majeur n’est pas l’argent !

J’ai besoin de me sentir en confiance et dans une relation équitable. Je suis extrêmement loyale… Du coup, lorsque je commence à travailler pour un client, c’est généralement non seulement pour réussir mais également pour durer. Mais nous devons nous entendre sur un socle de valeurs communes. J’ai besoin également d’être portée par des clients dont les projets personnels sont au service de projets collectifs.

Par ailleurs, j’aime accompagner également les staffs des élus ou des grands patrons. Leur rôle est aussi passionnant et confrontant. J’avoue par expérience que beaucoup malheureusement se perdent souvent dans leurs égos ! Et je me rends compte combien ils ont souvent également besoin d’avoir à leur côté une personne qui connaît en même temps très bien leur univers, les enjeux, les règles formelles et informelles etc. tout en apportant un regard extérieur. Aucune crainte ou enjeu de pouvoir ne vient nous parasiter. Du coup, nous pouvons être très efficaces. Sauf quand les égos sont trop grands. Là cela devient plus compliqué.

Dans la pratique, je ne lâche pas grand chose ! Je suis reconnue comme étant – je crois – assez redoutable quand je travaille avec d’autres performants audacieux, prêts à bouger et à connaître les étapes exactes à entreprendre pour créer leur communication à la fine pointe de ce qui se fait de mieux en matière d’efficacité.

Avec moi, vous suivrez un cours de  » passage du conceptuel à l’opérationnel ». Vous devrez répondre à des attentes d’actions sérieuses et constantes. Plus d’excuses, juste une autre façon fort différente de penser et un soutien entier pendant que vous réalisez ces objectifs incroyablement excitants : davantage de votes, davantage de charisme, davantage d’influence sur ce que vous désirez vraiment changer dans la société actuelle, et surtout l’atteinte de vos rêves souvent oubliés.

Pour être pleinement efficace, j’ai pris conscience que mes accompagnements ne correspondaient pas à tout le monde. Je suis donc devenue assez sélective pour ce qui est des gens avec qui je travaille. Je sélectionne mes clients en choisissant (délicatement) de ne pas m’investir avec les personnes dont le profil ne correspond pas à mes programmes ni à mes valeurs car elles risqueraient de ne pas obtenir les résultats escomptés. Ce ne serait pas juste pour elles.

Mais d’une manière généralement, vous l’aurez sans doute compris, mes accompagnements ne sont PAS destinés aux personnes pauvres de cœur. Ou dont les valeurs motrices sont basées sur le rejet de l’autre, ou l’envie du pouvoir pour le pouvoir ou pour – uniquement – l’argent. C’est ici d’ailleurs que se trouve le secret qui permet d’accéder au pouvoir ET à l’argent en toute sérénité.

Par ailleurs, j’ai du mal à travailler avec ceux qui ont constamment une excuse pour ne pas faire leur « boulot » ou qui remettent en question chacun des aspects de mes programmes. Si vous êtes l’une de ces personnes nous risquerions de ne pas travailler efficacement ensemble et je ne voudrais pas vous faire perdre votre temps ou votre argent. Je trouve le deal équitable ! Je ne force jamais personne. J’aime voir les gens évoluer dans leur propre liberté et à partir de leur vérité. Cela me rassure sans doute.

J’ai créé un programme « la Conscience d’être des Leaders » qui consiste à mettre en place un processus d’adhésion. Pour cela, il m’est nécessaire d’adapter mes interventions à la singularité de chaque client, à son contexte ainsi qu’aux objectifs qu’il se fixe. Toutefois, voici les 3 modules que nous traverserons ensemble durant nos 3 mois, 6 mois ou 12 mois, selon le forfait qu’ils choisissent.

Etape 1 : Mesurez l’écart

J’appelle cette étape « Faire le tour du proprio ». Je passe du temps (quelques journées entières) avec mon « client », à son lieu de travail, lors de ses relations diplomatiques, à déjeuner, avec son staff, en séance individuelle etc. Bref, je suis dans son « on » et dans son « off » afin de mesurer l’écart qu’il y a entre le potentiel qu’il peut fournir et celui que dans les faits, il donne. Cela me permet également de repérer toutes les éventuelles incohérences et d’identifier toutes les pistes de solutions.

Parallèlement je recueille des « informations brutes », passe un temps pour comprendre et analyser le contexte. Durant cette étape nous avons également des séances de travail où nous partons à la découverte du talent unique du client. Autrement dit, ce qui fait sa singularité.

Cette étape me permet de mettre à jour les blocages éventuels (incohérences entre ce qui est et les objectifs).

Etape 2 : Conception stratégique et planification – Hiérarchiser les points d’amélioration

Ensuite, vient l’étape de la conception stratégique et de la planification durant laquelle je vais sélectionner les acteurs et outils du changement pour mon client. Nous priorisons ensemble les pistes découvertes dans la 1ère étape puis on commence à les implanter, une à la fois. Nous arrivons également à nous assurer de nettoyer l’agenda (!) afin que chacun reste focalisé sur SES objectifs et SON ascension. Ce n’est pas toujours simple !

 Etape 3 : Pilotage : instaurer et guider le plan d’action final

Nous terminons les programmes avec un plan d’action, c’est-à-dire que chacun a alors en tête toutes les étapes de communication claires qu’il doit maintenir pour s’entourer d’une équipe qui va LUI servir et LE libérer du temps, pour étendre SA notoriété et bâtir des alliances stratégiques fructueuses. Ici je suis en quelque sorte la « gardienne » de la réussite du projet. Toutefois, il m’est nécessaire, durant cette phase, d’obtenir une « délégation de pouvoir » de la part de mon client pour que ça marche.

Si mes propos trouvent un écho en eux, s’ils font référence à certains défis qu’ils tentent de relever actuellement, et qu’ils ont l’intime et la puissante conviction qu’ils peuvent offrir tellement plus au Monde en ce moment, alors ils décident de commencer cette extraordinaire aventure avec moi : celle de « mettre le pied pleinement dans leur lumière » et vivre en réalisant leur Grand Œuvre.

Oui ! Le résultat de notre collaboration est de créer non pas seulement une communication extraordinaire entre ce qu’ils portent comme message et ceux qu’ils veulent rejoindre mais une pratique et un état d’être qui, avec le temps et les efforts, prospèreront de manière organique et aisément.

Ils peuvent s’attendre à :

  • Le sentiment, inestimable, de savoir comment rattraper les bourdes menaçant leur image en temps opportun
  • Reconnaître sur le champ quand ils ont dit ou fait quelque chose qui n’est pas en lien avec leur intégrité
  • Développer une communication chirurgicale qui rejoint, telle une flèche, l’âme et le cœur de ceux qu’ils cherchent à atteindre
  • Sentir la liberté d’être dans une relation authentique et sincère, dénuée d’enjeux de pouvoirs – se sentir en confiance
  • Arriver à être serein avec leur image publique car on est cohérent et on maîtrise l’impact qu’on a quand on entre dans une pièce

Cela dépend essentiellement d’eux, de leur engagement et de la somme d’efforts qu’ils vont investir dans le travail que nous ferons ensemble. Ceci dit, presque tous mes clients ressentent des évolutions après les 2 ou 3 premiers mois.

Toutefois, cela reste une démarche qui demande de prendre du temps. « Un certain temps »… qui dépend du rythme de chacun. Travailler son image et sa visibilité n’est pas anodin. Le travail renvoie à des prises de conscience, des changements, l’identification de croyances parfois limitantes pouvant faire émerger des mécanismes de résistance et des stratégies d’évitement, ralentissant le processus.

Si ils font toutes leurs séances et leur travail sur le terrain. S’ils me laissent opérer là où je peux apporter le meilleur de mon expertise et qu’ils sont totalement concentrés sur les meilleurs moyens à mettre en œuvre pour aller vers l’atteinte de vos objectifs. Alors, ça ne peut que marcher ! Comprenez que ce n’est pour autant pas immédiat, que ce n’est pas magique ni ésotérique et que cela peut prendre jusqu’à 1 an pour semer toutes les graines et pour que ces graines se transforment en un fruit qu’ils aimeront. Je le redis, ils doivent être des athlètes !

Oui, tout à fait. Plusieurs clients sont vraiment emballés en racontant qu’ils ont pu retrouver leur investissement avec, dans la plupart des cas, leurs élections, le sentiment de se sentir enfin en sécurité et entourés de quelqu’un sur qui ils peuvent compter, la sérénité, la professionnalisation de leur communication, le plaisir de maîtriser leur image publique et de l’apprécier, un sentiment global de satisfaction à tous les niveaux : vie privée, vie professionnelle, capacité à donner une autre lecture aux événements, avoir appris à se protéger, relativiser, cesser de se faire « bouffer » etc.

Alors on peut se poser la question suivante aujourd’hui : « Quel prix vaut notre sérénité et la maîtrise de notre image publique, de notre réputation ? Pour notre famille, pour ceux que nous voulons protéger ? » Je parierais que ce montant fera bien plus que rembourser leur investissement d’accompagnement et de coaching. Fort probablement, ils récoltent en général 10 fois ce qu’ils investissent dans mes accompagnements durant les 5 années qui suivent. Une idée sur laquelle méditer !

Ce qu’ils obtiennent régulièrement avec mon coaching est ce que j’appelle une série de « découvertes » ! (Prise de conscience, alignement, changement de vision) qui bougent leur savoir-faire et leur savoir-être plus vite qu’ils ne le feraient si ils étaient laissés à eux-mêmes. Il faut qu’ils s’attendent à plusieurs de ces « découvertes » !, ainsi qu’à avoir enfin les ressources qu’ils cherchent mais qu’ils n’ont pu trouver jusqu’à présent. C’est dans cela qu’ils investissent : des résultats probants.

Savez-vous que la plus grande caractéristique des gens qui réussissent est d’être en action ?! Ils prennent des risques calculés, sont décisifs, s’engagent, et vont plus rapidement vers le succès précisément grâce à cela. C’est un fait connu que ces gens prennent des décisions basées sur leur instinct. Si ceci a une résonance pour eux, vis-à-vis de moi, alors ceux-ci sont prêts et peuvent y aller ! Cela commence généralement par une rencontre, un échange, une intuition. Cela ne s’explique pas. C’est, tout simple. Et cela se fait facilement.

De mon côté, je choisis aussi ! Et je suis la plus heureuse quand je sens que la personne correspond à mes accompagnements et que je commence le travail pour l’aider à tracer son parcours vers une brillante carrière publique, spirituellement et financièrement nourrissante.

Je les invite à lire mon blog, mes témoignages… Mon parcours éventuellement. Seuls ceux qui prennent le temps de cette lecture sauront ! Et comme un nouveau client est quasi-systématiquement recommandé par un ancien de mes clients, je peux l’inviter à en reparler avec la personne qui l’aura amenée vers moi. Même si je sais au fond de moi que tout cela relève en fait d’un feeling plutôt que de références. J’ai observé au fil du temps et de l’expérience une constante chez tous les leaders que j’ai accompagnés depuis le début : ils prennent des décisions très vite, et ont une écoute de leur intuition plus développée que la moyenne.

C’est aussi la raison pour laquelle je leur propose de réserver un rendez-vous avec moi durant lequel nous examinons leurs enjeux actuels, leur vision, leurs attentes et les raisons éventuelles pour lesquelles elles ne sont pas encore réalisées, les obstacles conscients ou inconscients qui leurs barrent la route actuellement et les empêchent d’atteindre leurs objectifs etc. Mais aussi et surtout nous ferons connaissance. Ce moment reste donc l’un des plus importants pour prendre une décision.